Pont Papineau-Leblanc


Conception

Astuce, solidité et élégance s'appliquent au pont Papineau-Leblanc. Sa silhouette évoque celle d'un navire à deux mâts avec ses haubans et ses câbles courant du haut des tours jusqu'au tablier du pont. Ces câbles sont d'ailleurs recouverts de polyéthylène pour éviter toute corrosion. Suspendus par les haubans, les tabliers en acier offrent six voies de circulation recouvertes d'un nouveau matériau : de l'asphalte traité au caoutchouc naturel.

Long de 425 mètres et large de 27 mètres, cette structure doit répondre à un autre défi : éviter l'accumulation de glaces au barrage d'Hydro-Québec situé à 1 000 mètres en aval et faciliter la navigation de plaisance sur la rivière des Prairies. La réponse est dans la construction d'un minimum de piliers, circulaires, largement espacés et recouverts d'une plaque d'acier ancrée au béton, protection contre un usure prématurée causée par les glaces.

Au moment de son inauguration, avec ses 425 mètres, le pont Papineau-Leblanc est le plus long pont à câbles d'haubanage en Amérique du Nord.

Image : HM_ARC_003232

Pont Papineau-Leblanc

Photographie
Transports Québec
© Transports Québec © Héritage Montréal

Image : HM_ARC_003226

Vue aérienne du pont Papineau-Leblanc

Photographie
Transports Québec
© Transports Québec © Héritage Montréal

Image : HM_ARC_004910

Pont Papineau-Leblanc depuis l'île de la Visitation
Carlos Pineda

Photographie
Direction des bibliothèques,Université de Montréal
© Direction des bibliothèques, Université de Montréal, © Héritage Montréal